Une jeune fille de 90 ans

Les yeux figés de Blanche. Son corps ratatiné. Sa démarche poussive. Son appétit d’oiseau. Ses mots qui ont perdu toute cohérence. Son immense tristesse de devoir finir ses jours dans un service hospitalier sans âme.

Puis ses yeux hagards qui s’allument. Son corps affaissé qui s’anime, emporté par les bras agiles d’un chorégraphe. Ses mots incohérents qui se bousculent pour sortir à peu près dans l’ordre. Pour exprimer un étonnement indicible. À 90 ans, il doit être étrange d’être touchée avec tendresse, d’être regardée au fond des yeux. De danser sous de langoureuses mélopées argentines. Il doit être étrange et merveilleux d’entendre son coeur battre à nouveau, avec frénésie. De s’entendre dire « Je t’aime » à un jeune homme.

Une jeune fille de 90 ans.jpg

Il doit être terrible d’encaisser un silence embarrassé. De réaliser que cette escapade  chorégraphique va s’achever très vite, que le beau danseur ne reviendra bientôt plus. « J’aurai seulement le plaisir de penser à toi tout le temps », souffle la vieille dame qui, de nouveau, s’affaisse.

Je ne sais pas quoi penser du documentaire Une jeune fille de 90 ans, diffusé il y a quelques jours sur Arte. Réveiller par la danse les émotions, les sensations enfouies dans des corps en décrépitude, montrer ces corps qui s’éteignent trop lentement dans un environnement sans chaleur, est louable. Mais le faire en une semaine, le temps de plier une performance artistique et le tournage d’un documentaire… C’est triste et injuste envers ceux à qui on a voulu réapprendre à danser, à vivre.

J’espère que Thierry Thieû Niang est revenu voir Blanche après cet interlude enchanté.

Une jeune fille de 90 ans, un documentaire de Valeria Bruni Tedeschi et Yann Coridian, Arte, 2016.  

Cliquez ici pour voir le film sur Youtube.  

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s