J’ai lu « Ceux d’ici » de Jonathan Dee

Quand Mark Firth débarque à New York, la ville n'est plus debout mais vautrée, pantelante. Quelques jours après le 11 septembre, la panique et la poussière saturent l'air. L'énorme fracas des tours anéanties bourdonne encore dans les oreilles. Une ambiance "de film de fin du monde" qui n'est pas sans déplaire à l'artisan du bâtiment venu … Lire la suite J’ai lu « Ceux d’ici » de Jonathan Dee

J’ai lu « Bénédict » de Cécile Ladjali

Il n'est pas désagréable de cheminer entre les pages de Bénédict, le roman de Cécile Ladjali à paraître en janvier 2018 chez Actes Sud. Les phrases sont d'une grande coquetterie. L'autrice les a parées de mille atours étincelants. "Les rais brûlants strient la dalle glacée" ; "Les fougères sourient à l'ombre de la source vive" ; "l'aube métallique … Lire la suite J’ai lu « Bénédict » de Cécile Ladjali

J’ai lu « le Deuxième texte » et j’ai bâillé à m’en décrocher la mâchoire

Découvert à travers l'opération Masse Critique du site Babelio, le Deuxième texte est un recueil de nouvelles dans lequel des personnages féminins reprennent le pouvoir. Une lecture laborieuse.    Avec cet ouvrage, le courant ne passe pas. Peut-être mes attentes étaient-elles démesurées. Première déception, le texte d'Éric Chevillard. Cinq petits paragraphes maigrelets, qui m'ont laissée de marbre. … Lire la suite J’ai lu « le Deuxième texte » et j’ai bâillé à m’en décrocher la mâchoire

Ode à ma bibliothèque de quartier

C'est leur rituel du samedi matin, pendant que j'émerge délicieusement d'un sommeil réparateur. Après le petit-déjeuner, papa et mouflette s'en vont joyeusement à la bibliothèque, pour écouter des contes et changer les livres. À leur retour, chargés comme des mules de petits et grands bouquins colorés, je ne sais pas lequel des deux a les yeux les plus brillants. … Lire la suite Ode à ma bibliothèque de quartier

Le gentil trompettiste, l’ado aguicheuse et les commentateurs soupçonneux

Donc, Ibrahim Maalouf, jazzman de 36 ans à la bouille sympathique et père d'une fillette, embrasse une stagiaire de quatorze ans sur la bouche et lui envoie un texto pour lui réclamer une photo nue. Chapeau l'artiste. Chapeau bas. J'écoute Beirut pour m'imprégner de la douceur, de l'intensité de sa musique. Pour mieux le maudire d'avoir tout piétiné. Déçue, … Lire la suite Le gentil trompettiste, l’ado aguicheuse et les commentateurs soupçonneux