Despentes vs Giordano : les princesses gagnent toujours

J'émerge de Vernon Subutex comme un zombie désarticulé. Je crois que j'en ai même chopé la crève. Mais je suis ravie. Virginie Despentes m'a fait côtoyer la lie de l'humanité. En trois jours, j'ai trinqué avec un trader hypomane, un producteur carnassier, un disquaire hébété, gourou malgré lui, des filles ravagées par la drogue, l'alcool, le … Lire la suite Despentes vs Giordano : les princesses gagnent toujours